Norma Sugar Free

03 décembre 2006

Little Miss Sunshine (Jonathan Dayton, Valerie Faris, 2005)

18667455_vignUn road-movie en camionette VW toute pourrie, qui met de la joie dans la chaumière.  Une bouffée d'air frais, sans prétention, où la famille est le meilleur rempart contre les assauts de cette Amérique des Winners. Des acteurs à leur place, Greg Kinnear, Toni Collette, ou Alan Arkin, et une gamine qui à défaut d'être une Little Miss Sunshine est assurément une Little Miss Cinema. 

Posté par NormaDesmond à 18:27 - - Commentaires [8] - Permalien [#]


Nouvelle cuisine (Fruit Chan, 2005)

18463722Etant une fan inconditionnelle de Tampopo, je m'installe toujours devant un film "à manger" avec solennité.  J'attendais ce film avec impatience.  Et je me préparais à me lécher les babines de gourmandise.  Beurk, en voilà des raviolis que je ne voudrais pas avaler.  Pas même pour garder une éternelle jeunesse !  Ceci dit, le film se laisser regarder, entre grandeur et décadence des sentiments, même si ça manque un peu de fonds.  A moins que je n'aie pas compris le sens profond ?

Posté par NormaDesmond à 18:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

OSS 117, Le Caire nid d'espions (Michel Hazanavicius, 2005)

18602611Lourd, lourd, lourd, une caricature de caricature.  Des bloggers ont eu raison de mon hésitation à aller voir ce film mais pour une fois, j'aurais mieux fait de suivre mon instinct.  Même pas drôle.  Je suis persuadée qu'on n'aurait pas toléré une telle lourdeur d'un film américain...

Posté par NormaDesmond à 18:02 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Babel (Alejandro González Inárritu, 2005)

18680420Un film plutôt facile sur la difficulté de communiquer qu'on soit au Maroc, au Japon ou à la frontière mexicaine, dédié à ces lumières que sont les enfants. Trop attendu pour moi.

Posté par NormaDesmond à 17:50 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

26 novembre 2006

Casino Royale (Martin Campbell, 2006)

18674702Le seul intérêt des "bond" à mes yeux est de proposer un univers factice, non-réaliste, et qui respecte un certain nombre de règles.  Sinon ce n'est pas un bond.  Parmi ces règles minimum : le charme british du double 00, l'écran achalandé de pin-up, des gadgets qui font rêver, un chrono de tous les diables, des performances physiques d'une audace démesurée qui défie les lois de la pesanteur, un Grand Méchant égocentrique et dérangé, un final avec un bond au bord de la désintégration mais sauvé par le penchant du Grand Méchant à trop parler avant d'exécuter son plan.  Et j'oubliais l'ingrédient majeur qui fait que la sauce prend : l'humour.

Je vais voir un James Bond pour retrouver ces règles appliquées dans une enveloppe dont l'originalité va m'étonner.

Autant dire que ce Casino Royale n'est pas un bond.  Craig a l'air d'un américain, du charme éventuellement mais pas la classe british.  C'est vrai quoi, James Bond souffre quand il est torturé, OK, mais il doit avoir la présence d'esprit de le cacher et non de nous faire un numéro de l'Actor Studio ! Cet agent-là n'est tenu par aucun chrono, il n'y a pas vraiment un Grand Méchant, ou alors sa seule ambition est monétaire, il n'y a pas de gadgets imaginatifs, et surtout, il n'y a pas d'humour.  Bref le ton "James Bond" n'y est pas. Et si ce n'est pas un James Bond, alors c'est un bête film d'action sans intérêt.

Posté par NormaDesmond à 18:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


24 novembre 2006

Renaissance (Christian Volckman, 2006)

18475897Un film agréable, intéressant par son visuel principalement.

Scénario déjà vu. 

Bref, plus de forme que de fonds.

Posté par NormaDesmond à 18:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

12 novembre 2006

Yesterday (Jeon Yun-su, 2002)

yesterdaycoverUn scénario très très compliqué bien que linéaire, avec des enquêtes parallèles sur des scientifiques enlevés, des unités high-tech, des agents secrets etc.  Les trois questions qui se posent à l'issue de ce film ont la même réponse :

1/ combien de temps dure le plus long plan de ce film ?

2/ combien de temps a mis le metteur en scène pour réfléchir aux cadrages ?

3/ combien de temps après le film, j'en avais déjà oublié les 9/10 ?

Réponse : moins d'une seconde dans les 3 cas...

Posté par NormaDesmond à 13:39 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

Scoop (Woody Allen, 2005)

18674307Je le dis tout de go pour ne décevoir personne, je ne suis pas une grande fan de Woody Allen.  Ou plutôt, ce petit bonhomme, dont j'ai adoré Zelig, a fini au fil des temps par me lasser avec ses tics, avec toutes ces jeunes et splendides femelles qui tombent, systématiquement et inexplicablement, amoureuses de son personnage de vieux schnok grimaçant, avec ses références récurrentes et lourdes au jazz, à la mort bergmanienne etc.

Quand j'ai vu qu'il était une fois de plus à l'affiche de son film, et qu'à ses côtés, il y avait Scarlett Johansson, je me suis promise que si Scarlett tombait amoureuse de Woody, plus jamais je ne payerais une place de cinéma pour aller voir un de ses films.

Par bonheur, il n'en a rien été.   Bien sûr, la splendide femelle se trompe en tombant amoureuse d'un autre personnage mâle que le sien - mais au moins Woody Allen nous a épargné le pire.

Que dire d'autre sur le film ?  Moi, je trouve que c'est creux, qu'il n'y a rien dedans qu'un petit film à moitié comique.  Mais comme d'autres ont plus à en dire, je m'en voudrais de casser un Woody Allen sans laisser une autre voix s'exprimer.  Voir l'article du 07/11/2006 sur http://cinemaniaque.canalblog.com/...

Posté par NormaDesmond à 13:29 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

Asterix et les Vikings (Stefan Fjeldmark et Jesper Møller, 2005)

Asterix_et_les_vikings__2006_

Par Toutatis, que c'est bon de se plonger dans un dessin animé à l'ancienne, qui flaire le sanglier gaulois, la poussière de menhirs et la morale accessible - le thème central ici c'est la peur, qui ne donne pas d'ailes...

C'est sûr, il y a quelques facilités, une compromission avec la modernité, qui fait presque d'Obelix un fan de R&B par exemple, mais après tout, quand on loue ce genre de DVD, ce n'est pas pour avoir mal de tête, si ?

Posté par NormaDesmond à 13:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 octobre 2006

Le Parfum : histoire d'un meurtrier (Tom Tykwer, 2005)

18653460Un film sur le roman. 

Que dire de plus ?

Posté par NormaDesmond à 21:08 - - Commentaires [8] - Permalien [#]