26 novembre 2006

Casino Royale (Martin Campbell, 2006)

18674702Le seul intérêt des "bond" à mes yeux est de proposer un univers factice, non-réaliste, et qui respecte un certain nombre de règles.  Sinon ce n'est pas un bond.  Parmi ces règles minimum : le charme british du double 00, l'écran achalandé de pin-up, des gadgets qui font rêver, un chrono de tous les diables, des performances physiques d'une audace démesurée qui défie les lois de la pesanteur, un Grand Méchant égocentrique et dérangé, un final avec un bond au bord de la désintégration mais sauvé par le penchant du Grand Méchant à trop parler avant d'exécuter son plan.  Et j'oubliais l'ingrédient majeur qui fait que la sauce prend : l'humour.

Je vais voir un James Bond pour retrouver ces règles appliquées dans une enveloppe dont l'originalité va m'étonner.

Autant dire que ce Casino Royale n'est pas un bond.  Craig a l'air d'un américain, du charme éventuellement mais pas la classe british.  C'est vrai quoi, James Bond souffre quand il est torturé, OK, mais il doit avoir la présence d'esprit de le cacher et non de nous faire un numéro de l'Actor Studio ! Cet agent-là n'est tenu par aucun chrono, il n'y a pas vraiment un Grand Méchant, ou alors sa seule ambition est monétaire, il n'y a pas de gadgets imaginatifs, et surtout, il n'y a pas d'humour.  Bref le ton "James Bond" n'y est pas. Et si ce n'est pas un James Bond, alors c'est un bête film d'action sans intérêt.

Posté par NormaDesmond à 18:45 - - Commentaires [5] - Permalien [#]


Commentaires sur Casino Royale (Martin Campbell, 2006)

    100% d'accord

    ... Rien à rajouter à cà, tout ce que je pense tu l'as très bien dit )))

    Posté par Chris, 26 novembre 2006 à 21:55 | | Répondre
  • Pas Bon (d..)

    Heu, je ne vais pas le voir, pour de multiples raisons:

    1° J'ai envie de vomir devant un James Bond
    2° La gueule de Daniel Craig ressemble à un tétard qui fait de la bicyclette au bord d'une autoroute
    3° Ce n'est pas une aventure originale
    4° Je sais exactement comment va se dérouler le film, de la première à la dernière minute.
    5° J'aimerai bien que la saga 007 s'arrête et laisse place à un autre chiffre...

    Voilà, sinon, l'affiche est pas trop mal, mais bon, ça chlingue quand on s'approche trop près.

    Posté par Michael, 27 novembre 2006 à 12:10 | | Répondre
  • Totalement PAS d'accord :p

    Au contraire, tous les ingrédients que tu décris faisaient que je n'aimais pas les James Bond. Le côté dandy de Bond, les nanas qui finissent à poil puis une balle dans la tête et surtout le Bond tout-puissant qui ne souffre jamais et ressort tjs bien coiffé d'une bagarre ou d'une explosion.
    Là ça décoiffe si je puis dire. On a un peu dépoussiéré cette image lourdingue du type avec ses gadgets con-con qui collectionne les bonnes femmes sans cervelles qui se font tjs baiser (dans tous les sens du terme).
    Bref, tout ça pour dire que le changement a du bon et que pour une fois 007 ne m'a pas ennuyé au possible. Et pourtant, moi et les films Blockbuster, ça fait deux.

    Posté par Wilyrah, 27 novembre 2006 à 14:44 | | Répondre
  • Wilyrah

    C'est sûr, on n'est pas d'accord sur ce qu'on attend d'un James Bond... Mais merci pour le com !

    Posté par NormaDesmond, 28 novembre 2006 à 08:13 | | Répondre
  • Pour l'instant

    Ce n'est pas du tout ma priorité! Plein d'autres films à aller voir (Babel, Zwartboek, Le dahlia noir (j'ai lu le roman, j'aimerais voir comment il l'a transposé),...). Là je reviens du ciné où j'ai été voir Le labyrinthe de Pan. Très bien fichu. Pas regretté du tout

    Posté par Benoît, 28 novembre 2006 à 17:50 | | Répondre
Nouveau commentaire