Commentaires sur Babel (Alejandro González Inárritu, 2005)

    Gloups

    Bien que je sois moins déçu que toi, je suis un peu triste aussi qu'Inarritu ait cédé à certaines facilités. Bon film mais pas le chef-d'oeuvre annoncé

    Posté par Bastien, 03 décembre 2006 à 18:55 | | Répondre
  • pas vu

    Et je ne pense pas que je le verrai au cinéma. Je me rabattrai sur le DVD

    Posté par Benoît, 03 décembre 2006 à 21:35 | | Répondre
  • Déçu...

    Pour moi c'est une énorme déception. Je ne crois plus à ce cinéaste, qui a été adulé très vite pour son coup de génie avec "Amours Chiennes". J'ai été déçu par "21 Grammes", et je le suis à nouveau par "Babel".

    Ce qui marche une fois, ne marche pas 3 fois...

    Trop de facilités, discours pompeux et lourd de sens. Mise en scène acceptable mais pas de coups de génies.
    On ne se laisse pas surprendre, et au final, on perd 2 heures de temps...

    Posté par Michael, 03 décembre 2006 à 22:13 | | Répondre
  • (RE) Déçu...

    J'ai mis ça chez jeremy, c'est un petit plus détaillé que mon comme précédent

    "Je ne pense pas revoir un jour un film d'Innaritu, ça fait deux fois de suite qu'il me déçoit, et je perçois en lui, des faiblesses de plus en plus grossières, qui ne s'arrangeront pas s'il reste aux Etats-Unis.

    En fait, il a signé le début de sa décadence avec "21 Grammes", réalisé aux Etats-Unis.
    Je suis déçu par "Babel" qui même regorgant de quelques idées, ne parvient jamais à éviter la noyade.

    C'est lourd, le scénario n'est pas surprenant, pire même, on devine à l'avance ce qui va se passer.
    La mise en scène est d'une platitude rare, aucune originalité dans le choix du cadre, et une copie conforme de ces précédentes oeuvres.

    La force de "Amours Chiennes" a aujourd'hui disparu, et la meilleure preuve pour moi réside dans le choix de cette trilogie.
    Non pas qu'elle soit basée sur un mauvais thème, mais simplement tournée de manière trop ouvrière.
    On croirait trois films sortis d'usine, parfaitement emballés, que rien ne distingue réellement.

    Lorsque je compare cette trilogie à celle de Gus Van Sant par exemple, je constate une énorme différence de niveau.
    Là ou Van Sant, sur un même thème, nous gratifiait de trois volets totalements différents, dans la mise en scène et l'ambiance générale, Innaritu reproduit chaque volet à l'identique.

    Loin de moi l'idée de comparer l'incomparable, mais je tenais juste à faire savoir que le vrai génie, est de savoir sur une trilogie thèmatique, varier les plaisirs.

    Pour le moment, seuls Kaurismaki, Haneke, Park Chan-Wook, Van Sant et quelques autres ont réussis admirablement.

    Innaritu, s'est perdu. Hollywood l'a volé à son pays, le problème, c'est qu'il a laissé son génie là-bas..."

    Posté par Michael, 04 décembre 2006 à 17:02 | | Répondre
  • Etre à la hauteur

    Oui, faudrait arrêter de tirer sur les mêmes ficelles. Vont finir par casser !

    Posté par Chris, 05 décembre 2006 à 09:19 | | Répondre
  • Babel ne mérite pas les éloges qui lui ont été attribuées. Il est vrai qu'Inàrritu est sans aucun doute le champion des films "puzzle". Pourtant séduite par les constructions de narration et les montages sophistiqués et tortueux de "21 grammes" et de "Amours chiennes", je trouve qu'Inàritu crée dans ce dernier film une sorte de bazar démesuré. "Babel" met en scène un désodre un peu trop fabriqué à mon sens.Alternant des scènes d'action et des scéquences plus contempaltives, Inàrritu (en dépit de sa durée) parvient toutefois à garder tout au long du film le spectateur en haleine.

    Posté par LaFeeDesLilas, 21 décembre 2006 à 23:20 | | Répondre
  • Tire en longueur

    J'ai été fort touchée par certains moments ou certains personnages mais il est vrai que c'est loin d'être formidable...

    Posté par Tarantinette, 23 décembre 2006 à 18:19 | | Répondre
  • mitige mais pas tant

    Je reste assez d'accord sur le fait que Babel n'est pas le chef d'oeuvre attendu. Cependant j'ai pris du plaisir a le regarder car pour une fois on est pas submerge de coups de feux ou de bagarres toutes les 3 mins. Un film long certes peut etre meme chiant mais les cultures sont remarquablements restituees et les scenes pleines d'emotions. J'ai retrouve les scenes qui durent en longueur mais tellement intenses de 21 gramos.
    Prenons le temps de regarder les films...

    Posté par Olivier, 22 janvier 2007 à 19:44 | | Répondre
Nouveau commentaire